Twitter du Cercle

Dalia Grybauskaite

Version pour imprimerPDF version

Quel budget pour l’Union européenne pour la période 2007- 2013 ?


2 décembre 2005

Dalia Grybauskaite, Commissaire européenne chargée de la Programmation Financière et du Budget, était l’invitée des Rencontres du Cercle des Européens-L’Express, le 2 décembre 2005. A la veille du Conseil européen de décembre, lors duquel les chefs d’Etat et de gouvernement devront trouver un accord sur les perspectives financières pour la période 2007-2013, Dalia Grybauskaite a précisé les enjeux et objectifs de ces négociations budgétaires.


Dalia Grybauskaite est Commissaire européenne chargée de la Programmation Financière et du Budget et ancienne vice-ministre des Affaires étrangères de Lituanie.

Dalia Grybauskaite © Union européenne

Portrait

Cette Lituanienne, ceinture noire de karaté, et qui pratique le franc-parler est l’une des commissaires issue des nouveaux pays membres qui a le plus fait parler d’elle. En charge du budget, elle a vite appris comment fonctionnait l’Union européenne. Et comment prendre son indépendance, en n’hésitant pas à critiquer également la politique agricole commune (PAC) et le chèque britannique obtenu en son temps par Margaret Thatcher pour compenser le financement par le Royaume-Uni de la PAC.

Un pied à l’Est, un pied à l’Ouest

Comme l’attestent ses études, à l’université de Moscou et de Saint-Pétersbourg d’un côté, à Georgetown aux États-Unis de l’autre, elle a un pied à l’Est – elle parle un polonais et un russe impeccables – et un autre à l’Ouest - elle pratique le français et l’anglais. Elle connaît bien les États-Unis pour y avoir longtemps travaillé en tant que numéro deux de l’ambassade de Lituanie à Washington. Dans les années 90 à Bruxelles, elle est le visage familier qui représente son pays encore mal-connu : elle en sera l’envoyée extraordinaire auprès de l’Union et la négociatrice de l’accord de libre-échange. En tant que de son pays, elle sera aussi en charge des négociations d’adhésion de la Lituanie à l’Union européenne.

La mémoire des chiffres

Pendant plusieurs années elle a fait l’allée et venue entre Vilnius, Bruxelles et Washington, mais le poste-clef qui a marqué cette diplômée en économie est celui de Ministre des Finances qu’elle occupe à deux reprises entre 1999 et 2004. Douée d’une mémoire impressionnante, elle est capable, de tête, de ponctuer ses argumentaires de dizaines de chiffres et de statistiques détaillées. Mais ne comptez pas sur elle pour jouer à la « comptable » de l’Union prévient-elle lors de sa présentation au Parlement Européen en tant que future Commissaire au Budget, en novembre 2004. Elle voit dans cette fonction un poste avant tout stratégique.

Un budget pour le 21ème siècle

« Moderne ». C’est l’adjectif qui revient le plus chez Dalia Grybauskaité pour décrire le budget qu’elle souhaite pour l’avenir de l’Union. Avec des priorités claires : la recherche, la formation tout au long de la vie, la solidarité, l’économie de la connaissance… « La nécessité de réformer l’Europe est urgente » scande celle qui fut réformatrice dans son pays. Opposée à l’augmentation des subventions agricoles, elle y avait réduit le taux d’imposition des entreprises et taillé dans les dépenses publiques… Une cure d’austérité qu’elle ne renie pas : « J’ai toujours été, et suis encore, en faveur d’une discipline budgétaire stricte » Mais pour cette non-dogmatique, discipline ne rime pas avec rigidité. Elle déplore par exemple le manque d’élasticité du Pacte de Stabilité et de Croissance.

Commissaire de l’année

Son indépendance d’esprit est l’une de ses premières qualités. Contre l’avis majoritaire dans son pays, elle affirme que les mesures transitoires – la période imposée aux nouveaux États membres avant de bénéficier des libertés de circulation pour les travailleurs – sont des mesures bénéfiques qui permettront à la Lituanie de se préparer à une fuite de sa main d’œuvre qualifiée. Celle que l’on surnomme dans son pays « la dame de fer lituanienne » a un caractère trempé. Sans doute cela a-t-il joué lorsque le 29 novembre 2006, l’Institut European Voice l’élit « Commissaire de l’année »

www.troisfourmis.com