Twitter du Cercle

Bernard Cazeneuve

Version pour imprimerPDF version

Quelles prochaines étapes après le TSCG ?


12 octobre 2012

Bernard Cazeneuve, Ministre délégué aux Affaires européennes du gouvernement Ayrault, était l’invitée le 12 octobre 2012 des Rencontres du Cercle / L'Express organisée dans les locaux de L'Express et animée par Christian Makarian, directeur délégué de la rédaction.


Bernard Cazeneuve, est né le 2 juin 1963 à Senlis. Après des études à l'Institut d'études politiques de Bordeaux, il devient conseiller technique au cabinet de Thierry de Beaucé, secrétaire d'État chargé des Relations culturelles internationales en 1991, puis chef de cabinet d'Alain Vivien, secrétaire d'État chargé des Affaires étrangères, en 1992, et de Charles Josselin, secrétaire d'État à la Mer, en 1993. À cette date, il est nommé secrétaire général du Conseil supérieur de la navigation de plaisance et des sports nautiques. En 1994, il devient conseiller général, puis Maire d'Octeville en 1995. Et le 1er juin 1997, il est élu député de la 5e circonscription de la Manche. Après avoir mené campagne pour le Grand Cherbourg (fusion des communes de l'agglomération cherbourgeoise), il devient, en 2001, le premier maire de la nouvelle commune unifiée.

En 2004, il prend la tête de la liste manchoise de l'élection régionale en Basse-Normandie, et devient premier vice-président du Conseil régional.
Il poursuit en parallèle une carrière juridique, nommé juge titulaire à la Haute Cour de Justice et à la Cour de justice de la République pour la durée de son premier mandat de parlementaire, puis inscrit comme avocat au barreau de Cherbourg-Octeville en 2003, il rejoint de 2006 à 2008, l'équipe « Public, règlementaire et concurrence » du cabinet August & Debouzy. En 2007, il retrouve son siège de député avec un score de 58,96%. Puis, il emporte dès le premier tour, l'élection municipale en mars 2008 avec 67% des voix, et prend la présidence de la communauté urbaine de Cherbourg en avril.

En 2012, suite à la victoire de François Hollande à la présidentielle, il devient Ministre délégué aux Affaires européennes du gouvernement Ayrault.

Il est l'auteur de différents ouvrages : Première manche, Isoète, Cherbourg, 1993 ; La Politique retrouvée, Isoète, Cherbourg, 1994 ; La Responsabilité du fait des produits en France et en Europe, Dunod, Paris, 2005

Bernard Cazeneuve aux Rencontres du Cercle (oct. 2012)
Bernard Cazeneuve aux Rencontres du Cercle (oct. 2012)

Le Ministre est venu apporter l'analyse que fait le gouvernement français de la crise de la zone euro:

  • on ne peut pas sortir de la crise sans discipline budgétaire "et" croissance. Dans l'état actuel des choses, la question de la discipline n'est pas négociable. La réduction de nos déficits constitue une preuve de crédibilité pour nos partenaires.
  • la remise en ordre de la finance ne doit pas empêcher l'économie réelle de se développer, d'où le soutien de la France au projet de supervision bancaire. 
  • le besoin du renforcement de la solidarité monétaire de l'Europe. Le FESF doit pouvoir intervenir sur les marchés secondaires pour protéger les pays en difficultés afin de lutter contre la spéculation.

Pour Bernard Cazeneuve, sans ces trois éléments, toute volonté d'avancer vers l'union politique sera rejetée par nos partenaires...

www.troisfourmis.com