Twitter du Cercle

Andreas Schwab et Jean-Paul Gauzès

Version pour imprimerPDF version

L'Allemagne, la France, la crise de l'euro et la gouvernance économique


31 mars 2011

Membres influents du Parlement européen où ils font figure de piliers de la coopération franco-allemande, Andreas Schwab (All.) et Jean-Paul Gauzès (Fr.) étaient les invités des Rencontres du Cercle des Européens – L’Express, le 31 mars 2011. Après l’adoption du "Pacte pour l’euro plus", lors du Conseil européen des 24 et 25 mars et l’accord pour renforcer les mécanismes de stabilité de la zone euro (FESF et MES), les deux députés européens, reviennent sur la crise de la dette au sein de la zone euro, les nouveaux pas franchis en matière de gouvernance et le rôle du couple franco-allemand.


Député européen (PPE – Allemagne) depuis 2004, Andreas Schwab est Coordinateur des députés du groupe PPE au sein de la Commission du Marché intérieur et de la protection des consommateurs. Il est le rapporteur sur la Directive droits des consommateurs, rapport présenté devant le Parlement européen le 24 mars 2010. Membre de la section de la CDU dans le district du Sud-Bade et membre du comité directeur de la CDU pour l'arrondissement de Rottweil, il a été Vice-président des Jeunes démocrates-chrétiens d'Allemagne de 1998 à 2003. Andreas Schwab est Président du deutsch-französisches Forum (Freiburg) et Membre du Comité directeur de l'Institut franco-allemand Ludwigsburg (Dfi).

Député européen (PPE – France) depuis 2004, Jean-Paul Gauzès est Coordinateur des députés du groupe PPE au sein de la Commission des Affaires économiques et monétaires. En 2006 il a été Rapporteur sur la Directive Services de paiement et en 2009 sur le règlement relatif aux agences de notation qui suite à la crise financière a permis de mettre en place un dispositif d'encadrement de ces agences. Il est aujourd'hui en charge du texte visant à modifier ce règlement, suite à l'entrée en vigueur de l'architecture de supervision européenne au 1er janvier 2011, placant les agences sous la surveillance de l'Autorité européenne des marchés financiers (AEMF). Il a enfin été rapporteur de la directive sur les gestionnaires de fonds d'investissement alternatifs (AIFM - cf Glossaire), appelée "directive hedge funds", adoptée en novembre 2010, après plus d'un an et demi de négociation.

Jean-Paul Gauzès et Andreas Schwab © Cercle des Européens 2011
Jean-Paul Gauzès, Noëlle Lenoir, Christine Kerdellant et Andreas Schwab © Cercle
Noëlle Lenoir et Andreas Schwab © Cercle des Européens 2011
Pierre Bernard Reymond et Jean-Paul Gauzès © Cercle des Européens 2011
Rencontre Jean-Paul Gauzès et Andreas Schwab © Cercle des Européens 2011
Jean-Paul Gauzès et Christine Kerdellant © Cercle des Européens 2011
Rencontre Jean-Paul Gauzès et Andreas Schwab © Cercle des Européens 2011
Noëlle Lenoir, Andreas Schwab et Anne-Marie Idrac © Cercle des Européens 2011
Rencontre Jean-Paul Gauzès et Andreas Schwab © Cercle des Européens 2011

Depuis la proposition de la Chancelière Merkel et du Président Sarkozy de "Pacte de compétitivité", faite en marge du Conseil européen du 4 février, la gouvernance économique semble franchir une nouvelle étape et le couple franco-allemand, plus que jamais à l’initiative, est centre du débat européen. Sur la base de cette initiative, les 17 Etats membres de la zone euro, rejoints par 6 autres Etats, ont officiellement adopté le "Pacte pour l’euro plus", lors du Conseil européen des 24 et 25 mars. Un accord a parallèlement été trouvé pour renforcer les mécanismes de stabilité de la zone euro (le Fonds européen de stabilité financière (FESF), créé en mai 2010 et doté de 440 milliards d’euros et le Mécanisme européen de stabilité (MES) qui entrera en vigueur à partir de 2013). C’est dans ce riche contexte que le Cercle des Européens recevait, en partenariat avec L’Express, deux membres influents du Parlement européen, piliers de la coopération franco-allemande : Andreas Schwab (Coordinateur des députés PPE au sein de la Commission du Marché intérieur et de la protection des consommateurs) et Jean-Paul Gauzès (Coordinateur des députés PPE au sein de la Commission des Affaires économiques et monétaires).
Ils nous ont accordé un entretien à l’issue du débat qui se tenait en comité restreint.

Alors que depuis la crise Grecque, Angela Merkel doit faire face à d’importantes réticences de l’opinion publique allemande et de son propre camp politique quant aux différentes initiatives européennes mises en place pour secourir les pays de la zone euro en difficulté, Andreas Schwab, qui est un membre actif de la CDU, explique les termes de ce débat et les marges de manœuvre de la Chancelière. Il estime que le scepticisme allemand est "justifié" au vue de l’expérience passée de non respect des règles budgétaires communes et qu’il revient à présent aux Etats de prendre "des mesures sérieuses" pour réduire les déficits et éviter tant que possible d’avoir recours au fonds de sauvetage. La crise de la dette constitue selon Andreas Schwab "un défi global" pour l’UE auquel il faut apporter des réponses à la fois sur le court et le long terme.

Jean-Paul Gauzès considère de son côté qu’après l’accord politique, la phase de mise en œuvre du Fonds européen de stabilité financière (FESF) et du Mécanisme européen de stabilité (MES) sera cruciale pour mettre fin à la spirale de la crise au sein de la zone euro et tenter de rassurer les marchés. Rapporteur sur règlement de 2009 relatif à l’encadrement des agences de notation , il estime qu’il faut à présent s’attaquer "au volet de la notation de la dette souveraine", dont les conséquences sont parfois "catastrophiques". Revenant sur la polémique née autour du "Pacte de compétitivité", il souligne que si sur la forme le couple franco-allemand doit éviter de donner le sentiment d’imposer "un directoire", sur le fond, les propositions vont dans le bon sens, comme le prouve l’adoption du "Pacte euro plus". Le Parlement européen aurait certes préféré une méthode plus communautaire, mais il faut "être pragmatique et rechercher avant tout l’efficacité", affirme Jean-Paul Gauzès.

www.troisfourmis.com