L’aide de l’UE à l’Irlande : une réponse aux symptômes de la crise, non aux causes