“Une nette majorité des électeurs français est choquée par la montée de la violence et de l’intolérance suscitée par les Gilets Jaunes”