"Le problème du Brexit, c’est que les négociateurs britanniques de l’administration savent que la meilleure solution pour le pays serait de ne rien changer du tout"