En hommage à Yves Guéna et en souvenir des années du Conseil constitutionnel