Twitter du Cercle

Tokia Saïfi: "Les eurodéputés FN ont toujours préféré les slogans au travail de fond"

Version pour imprimerPDF version

31 mai 2019

Tokia Saïfi est députée européenne et une députée influente au Parlement européen. Elle connait parfaitement les rouages de ctete grande maison. Ancienne Ministre chargée du Développement durable, elle a accepté de nous livrer ses impressions sur la percée écologiste et les élections européennes.


Responsabilités particulières au Parlement Européen

Depuis 2014 : Première Vice-Présidente de la Commission parlementaire du Commerce international.

De 2004 à 2014 : Présidente de la Commission Politique, de Sécurité et des Droits de l’homme de «l’Assemblée Parlementaire Euro-méditerranéenne » (AP-UpM).

Responsabilités ministérielles

2002-2004

Secrétaire d’État chargée du « Développement durable ».
Fondatrice de la Stratégie Nationale du Développement Durable.
Créatrice de la Semaine Nationale du Développement Durable.
Initiatrice de l’enseignement du Développement Durable dans les programmes scolaires.
Initiatrice de l’État exemplaire dans le domaine du Développement Durable.

Mandats européens

1999-2002

Députée au Parlement Européen
Membre du groupe du « Parti Populaire Européen » (PPE-DE).
Membre de la Commission Parlementaire, chargée de l’Emploi et des Affaires Sociales.
Membre de la Commission Parlementaire des Affaires Étrangères, des Droits de l’Homme, de la Sécurité commune et de la Politique de la Défense.

2004-2009

Députée au Parlement Européen
Membre du groupe du « Parti Populaire Européen » (PPE-DE).
Membre de la Commission Parlementaire du Commerce International.
Membre de la Commission Parlementaire Développement et Coopération.

2009-2014

Députée au Parlement Européen
Membre du groupe « Parti Populaire Européen » (PPE).
Membre de la Commission Parlementaire Affaires Étrangères.
Membre de la Commission Parlementaire du Commerce International.

Depuis 2014

Députée au Parlement européen
Membre du groupe « Parti Populaire Européen » (PPE).
Première Vice-Présidente de la Commission Parlementaire du Commerce international.
Membre de la Commission Parlementaire Affaires Étrangères.


Le Cercle des Européens : Quel est votre analyse du résultat?

Même si on ne peut se satisfaire du résultat, le raz-de-marée populiste n'a pas eu lieu.

On peut au contraire penser que le surcroit de mobilisation a été davantage motivé par un soutien, certes modéré et critique, à l'action de l'Union européenne.

La percée des écologistes est la preuve de l'appropriation politique de nouveaux enjeux par les citoyens, et la conscience qu'ils ont que ces grands défis dépassent les frontières nationales et doivent être traités au niveau européen, ce dont je me réjouis.

Les formations classiques ont été marquées par une forme de dégagisme plus ou moins marqué selon les pays, qui s'explique davantage par des motivations nationales qu'européennes, mais ces formations devront tenir compte du message qui leur a été envoyé.

 

Le Cercle des Européens : Peut on se satisfaire d’un Rassemblement National en première position?

Au delà de cette première place symbolique, le score du RN est surtout une mauvaise nouvelle pour la représentation des citoyens français en Europe et pour la défense de leurs intérêts.

Les eurodéputés FN ont toujours préféré les slogans au travail de fond et n'ont eu aucune influence sur les textes européens.

Malgré leur nombre non négligeable, ils seront incapables de peser, d'autant que les eurodéputés populistes sont incapables de se mettre d'accord entre eux et s'éparpilleront dans différents groupes.

 

Le Cercle des Européens :  Ce résultat va t il impacter fortement la composition des groupes au Parlement européen ?

En perdant leur majorité absolue, les grandes formations comme le PPE ou les SD restent certes incontournables, mais vont devoir davantage s'ouvrir aux autres groupes comme l'ADLE ou les Verts.

L'esprit de compromis restera donc plus que jamais nécessaire au Parlement européen, ce qui à mon sens est une nécessité démocratique pour un parlement représentant la voix de 500 millions de citoyens.

www.troisfourmis.com