Twitter du Cercle

En direct de l'Académie des Technologies

Son Excellence Mme Marie Chatardová, ambassadeur de la République Tchèque: Le groupe de Visegrad nous permet de mieux défendre nos approches au sein des instances communautaires

Version pour imprimerPDF version

31 janvier 2012

L'ambassadeur de la République Tchèque en France, son Excellence Mme Marie Chatardová, a répondu aux questions du Cercle des Européens sur différents sujets: la crise de l'Europe, les liens avec la France, la présidence du groupe de Visegrad...


Docteur en droit à la Faculté de droit de l’Université Masaryk (Brno), c'est en 1994 que son Excellence Mme Marie Chatardová entre au ministère tchèque des Affaires étrangères. Un an plus tard, elle rejoint la mission permanente de la République Tchèque auprès de l’Union européenne en vue de la préparation de l'entrée effective de son pays prévue pour 2004. Elle poursuivra ce but en s'occupant notamment de tout ce qui concernait la communication autour de cette question jusqu'au référendum où ses concitoyens ont voté très largement oui à l'adhésion à l'Union européenne. Elle deviendra ambassadeur de la République Tchèque en Suède pendant cinq ans jusqu'en 2007. Elle rejoint la capitale française fin 2010.


Cercle des Européens: Récemment, votre pays vient de perdre un des plus brillants esprits d'Europe, Vaclav Havel. Pourriez-vous nous dire ce que le "président-philosophe" représentait République Tchèque ?

S.E.Mme Marie Chatardová: En 1918, mon pays a été refondé par des intellectuels. Le premier président du pays, Thomas Guarrigue Masaryk en était à la fois le symbole et le chef. C’est une constante : notre population a besoin de réfléchir à ce qu’elle vit ou à ce qu’elle subit. Les Tchèques en général, sont ce qu’on appelle en France : des intellectuels. Vaclav Havel a continué. Son but, c’était de remettre l’être humain au cœur de la société. Il défendait la liberté des gens contre l’embrigadement, l’enferment dans un système… Qu’il soit communiste ou fasciste d’ailleurs.

Vaclav Havel était très sensible à la construction de liens entre les gens. C’est pour ça qu’il tenait tellement à la société civile. Notre philosophe, Patocka, avait une jolie formule : il appelait cela le « soin de l’âme ». Et pour Patocka, c’était la caractéristique principale de l’esprit européen. Les idées deviennent parfois de l’action. Chacun se souvient de ce qu’il faisait le jour où le futur président, en compagnie de quelques autres dont Vaclav Maly, le futur évêque auxiliaire de Prague, étaient au balcon de la place Venceslas.

Le discours de Vaclav Havel à ce moment là, c’est un peu comme à Paris : les personnes les plus âgées savent où elles étaient le 25 août 1944 et tout le monde connait le fameux "Paris ! Paris outragé ! Paris brisé ! Paris martyrisé ! mais Paris libéré !"

Le souci de liberté a inspiré beaucoup d’actions en République tchèque. La plus connue, c’est la plus grande organisation non gouvernementale tchèque "People In Need" qui a hérité des idées de Vaclav Havel.

 

Cercle des Européens: La crise en Europe dure maintenant depuis plusieurs années. Comment se manifeste-t-elle en République Tchèque ?

S.E.Mme Marie Chatardová: La crise actuelle est d´abord une crise de la finance et de l´endettement public. Par chance, nous avons restucturé notre système financier à la fin des années 1990 et les Tchèques ont une aversion très grande pour la dette en général et l´endettement privé en particulier. En Europe, les Tchèques sont parmi les gens les moins endettés individuellement et la dette publique est la plus faible par rapport au Produit Intérieur Brut.

La crise en Europe est naturellement notre crise si l´on considère que nous exportons 80% de nos productions dont 75% dans les pays membres de l´UE, dont 1/3 dans l´Allemagne et que notre marché intérieur est excessivement faible comparé à ces exportations. En Europe, nous sommes le seul pays hors zone euro ayant un excédant avec cette zone pour des montants nominaux tout à fait impotants. Il est évident que la stabilité de la zone euro est dans notre intérêt et toutes les mesures prises pour renforcer la rigueur budgétaire est a la fois monter la compétitivité de l´Europe sont les bienvenues.

 

Cercle des Européens: Votre pays assure actuellement la présidence du Groupe de Visegrad. De quoi il s'agit-il ?

S.E.Mme Marie Chatardová: Le groupe Visegrád est l´une des coopérations régionales qui est fondée sur des critères évidents aussi bien géographiques, historiques, qu´économiques. Faire partie de ce groupe ne nous empêche pas d´avoir des opinions différentes dans de nombreaux domaines. Mais là où il y a des convergences, faire partie d´un groupe nous permet de mieux défendre nos approches au sein des instances communautaires.

- Le premier objectif est de favoriser les élargissements de l´Union européenne. La nécessité d´autres élargissements nous paraît incontournable car ils signifient une extension de la zone de stabilité sur le continent.

- Deuxième objectif, notre histoire commune au sein du groupe de Visegrád nous rend très sensibles à l´idée d´accroitre le rôle du Partenariat oriental. En aucun cas, nous sous estimons le Partenariat Euro-méditerranéen, mais les événements qui se passent au Sud ne doivent pas nous faire oublier ce qui se passe à l'Est.

- Troisième grand axe de Visegrád actuellement, c´est la promotion d´une coopération active dans le secteur de l´énergie, en particulier une approche commune pour la défense d´une politique énergétique européenne commune extérieure.

Nous avons le Fonds international de Visegrád qui soutient la coopération culturelle et scientifique et le transfert de notre expérience à d´autres pays.

 

Cercle des Européens: Il y a un an, votre pays et la France défendaient une position commune sur l'énergie. Est-ce toujours le cas aujourd'hui ? Y a-t-il d'autres sujets sur lesquels France et République Tchèque ont une relation privilégiée ?

S.E.Mme Marie Chatardová: Les deux premiers ministres ont signé en février 2011 le plan d´action pour les années 2011-2013. Ce plan prévoit une coopération dans plusieurs domaines dont la politique étrangère, l´énergie, le commerce, l´environnement et la croissance durable, les sciences, l´éducation et la culture. Un accent tout particulier est mis sur les secteurs de l´énergie, la recherche et le développement ainsi que dans l´éducation. Un nouveau groupe de travail franco-tchèque sur l´énergie a été constitué avec l´objectif surtout de renfoncer le partenariat institutionnel dans l´énergie nucléaire.

La coopération dans l´industrie spatiale : nous sommer devenue le premiér pays de la région a rejoindre l´Agence spatiale européénne en 2008. Nous accuieillrons sur notre territoire une des installations du programme européen de recherche sur les lasers (ELI). A Prague il y a aura le siege du systéme européen de navigation par satelite Galileo. Dans tous ces domaines, la coopération avec la France est tres importantes.

 

Cercle des Européens: Quelles sont vos principales missions en tant qu'ambassadeur en France ?

S.E.Mme Marie Chatardová: La France est une partenaire ancien de la République tchèque et nos relations s´inscrivent dans la durée. Je vois plusieurs volets dans ma mission : politique, économique et commercial, culturel et universitaire. Le volet politique, c´est la partie la plus traditionnelle du métier d´ambassadeur. Il s´agit notamment d´accompagner des délégations au niveau présidentiel, ministériel ou parlementaire. 

Dans le volet économique et commercial, nous avons plusieurs grands dossiers en cours, notamment l'appel d'offres qui a été lancé pour l'élargissement de la centrale nucléaire de Temelin. Les travaux préparatoires continuent conformément au calendrier de la réalisation du projet. C'est tout à fait considérable puisqu'il s'agit probablement d'un des plus grands contrats de ce type actuellement en Europe.

Mais les synergies entre les économies tchèque et française font partie d'un contexte qui favorisera les secteurs à plus forte valeur ajoutée, en particulier l'aéronautique, l'informatique et les machines industrielles associées, ainsi que les biotechnologies. 

 

Voir le site de l'ambassade tchèque en France: cliquez ici

www.troisfourmis.com