Twitter du Cercle

Hongrie : Le silence assourdissant de l’Union européenne

Version pour imprimerPDF version

19 janvier 2011

Alors que la Hongrie occupe la Présidence du Conseil de l’Union depuis le 1er janvier 2011, Noëlle Lenoir dénonce la situation politique intolérable née des mesures attentatoires aux libertés, prises par le gouvernement de Victor Orban (Fidesz). Face à la mise au pas des institutions, à la censure établie par la loi sur les médias, aux mesures fiscales discriminatoires et à la politique des passeports, faisant craindre le retour des nationalismes, la Présidente du Cercle des Européens s’étonne du silence de l’Union européenne. Elle incite les présidents du Conseil européen, de la Commission et du Parlement à sommer le gouvernement hongrois de respecter les valeurs fondamentales de l’Union.



 

www.troisfourmis.com