Club Ministers of Europe - CME

Twitter du Cercle

Simone Veil au Panthéon

Version pour imprimerPDF version

01 juillet 2018

Chère Simone,



Demain, le Président de la République évoquera votre vie, votre engagement et ce que vous nous avez légué à nous toutes et tous, à un titre ou un autre: en tant que déportée miraculeusement rescapée des camps de la mort, en tant que femme qui a toujours soutenu les femmes confrontées à des préjugés et à la violence qu’ils génèrent, en tant que magistrate consciente de la responsabilité du juge, et spécialement du juge constitutionnel que vous avez été lorsque nous nous connûmes rue de Montpensier dans ce Palais Royal détenteur de tant de secrets de l’histoire de la France, en tant que première Présidente du Parlement européen engagée jusqu’à l’extrême limite dans la défense de la construction de cet unique espace de paix et de démocratie dans lequel vous avez toujours cru comme la seule solution pour une Europe des civilisations. Enfin, la loi sur l’avortement, dont vous avez porté la charge lors de débats parlementaires qui n’ont pas nécessairement grandi ceux qui vous apostrophaient et vous injuriaient même avec une agressivité empreinte d’une misogynie et d’un antisémitisme mal dissimulés. J’étais administrateur à la Commission des lois du Sénat et cela me bouleversait.

Demain, je m’associerai à l’hommage qui vous sera rendu en présence de vos deux chers fils, Jean et Pierre-François, petits enfants et arrière petits enfants, avec la pensée du fils que vous avez brutalement perdu dont la mort vous a brisés Antoine et vous.

Chère Simone, merci d’ avoir illustré et de continuer à illustrer ainsi la conscience de la France et de l’Europe.

 

Noëlle Lenoir

www.troisfourmis.com