Twitter du Cercle

Investiture de François Hollande: l'Europe sera-t-elle présente dans la campagne ?

Version pour imprimerPDF version

25 octobre 2011

Le Cercle des Européens a interrogé les socialistes Alain Bergougnioux, Jean-Christophe Cambadélis et Lauriane Deniaud durant la convention d'investiture de François Hollande pour 2012. Pour eux, l'Europe sera présente dans le débat de la présidentielle.



Extrait du discours d'investiture de François Hollande sur sa vision de la construction européenne :

Il s’agit d’abord de l’Europe. François Mitterrand l’a dit : la France est notre patrie, l’Europe est notre avenir. Mais cet avenir, il faut bien le reconnaître, s’est singulièrement brouillé. L’Europe devait protéger les peuples, promouvoir l’économie, organiser la marche en avant des nations qui la composent. Elle s’est affaiblie dans l’impéritie politique, la stagnation économique et la lourdeur de ses procédures. L’élargissement était un devoir : il nous a permis d’acquitter notre dette historique. Mais il a changé le projet Europe puissance en Union de marché.

Je veux relancer la construction européenne, ou alors c’est la crise financière qui emportera tout sur son passage. Mais je veux le faire avec des méthodes nouvelles, selon une ligne cohérente et non par les à-coups d’un activisme brouillon. Deux cercles concentriques seront distingués par la France si elle me porte à sa tête. Le pays fondateurs, en premier lieu, autour de la France et de l’Allemagne, qui devront définir les tâches de l’avenir et conduire la marche ; l’ensemble des pays adhérents, ensuite, qui participent selon leur choix à la politique commune.

La France le dira avec force : sans un groupe actif et soudé au cœur de la construction, l’Europe stagnera. Nous devons sauver l’Europe. Ce sera la mission de notre pays, la main dans la main avec l’Allemagne. Mais une main ferme car l’Allemagne est notre partenaire naturel depuis que nos deux peuples ont décidé de mettre fin à une guerre séculaire, pour marcher côte à côte. Mais nous devons redéfinir ensemble notre projet commun. 50 ans après le Traité de l’Elysée de 1963.

L'ensemble du discours sur le site du Parti Socialiste : cliquez ici

www.troisfourmis.com