Twitter du Cercle

Immigrés tunisiens : la tentation du repli national et l’Europe en manque de moyens

Version pour imprimerPDF version

28 mai 2011

Alors que l’afflux d’immigrés tunisiens sur l’île de Lampedusa provoque depuis le début du mois de février d’importantes tensions au sein de l’Union européenne et en particulier entre la France et l’Italie, Noëlle Lenoir revient sur cette crise qui selon elle, porte une nouvelle atteinte aux principes fondamentaux de l’Union.
Elle condamne en outre le repli national voir nationaliste des Etats européens, "qui réagissent avant tout en fonction des impératifs de politique intérieure". Réagissant à la proposition de Nicolas Sarkozy et Silvio Berlusconi de rétablir des contrôles aux frontières, Noëlle Lenoir défend "une réforme constructive" de l’espace Schengen. Elle affirme que la question du contrôle doit s’accompagner d’une "valorisation de l’apport de l’immigration pour l’avenir de l’Union européenne".



  • 0:08 Après la crise autour des Roms, la crise autour des immigrés tunisiens : une remise en cause des principes fondamentaux de l’UE ?
  • 2:22 L’Europe menacée par le repli national ?
  • 4:10 Après le sommet franco-italien : vers une réforme des accords de Schengen ?

 

www.troisfourmis.com